Pourquoi ne pas faire de l’automédication ?

Par définition, l’automédication est l’acte de prendre des médicaments sans avoir reçu l’avis d’un personnel médical. Avec la diversité des informations sur les médias, l’Internet et les publicités, cette pratique commence à se généraliser. Pourtant, les dangers qu’elle représente sont multiples. Les risques sont encore plus graves dans le cas où l’automédication n’est pas maîtrisée. D’ailleurs, les complications peuvent être plus dangereuses qu’on puisse le croire. Voici donc quelques risques qu’on doive absolument connaître avant de s’aventurer dans la pratique de l’automédication.

Les risques liés au médicament

Les risques peuvent être dus au médicament même et non à sa prise. À la suite de la méconnaissance des composants du médicament, on est facilement exposé à des risques d’allergie. De même, les médicaments peuvent présenter des toxicités méconnues. En cas de non-vigilance, la non-vérification de la date de péremption des médicaments peut être fatale.

Les risques causés par la prise

En cas d’ignorance, il ne faut pas risquer de prendre des médicaments sans prescriptions médicales. Dans le cas contraire, on risque de faire des erreurs sur la posologie. De même, on ne connaît pas forcément les interactions médicamenteuses. Outre cela, il y a la méconnaissance des éventuels effets secondaires et des risques d’allergies.

Les complications des interventions du corps médical

À la suite d’une automédication, les médecins peuvent avoir du mal à assurer leur rôle en tant que soignants. En effet, cela peut entraîner un certain retard au niveau du diagnostic. Aussi, cette pratique peut entraîner la dissimulation de certains symptômes. De même, elle peut biaiser les résultats des éventuels examens biologiques. Sinon, en décidant de se soigner tout seul, on risque d’aggraver notre cas. Parfois même, cela peut causer l’apparition d’autres maladies.
L’automédication n’est pas complètement interdite. En effet, il est possible de recourir temporairement à cette pratique en cas de maladies bénignes. Par contre, il est strictement recommandé de bien lire les notices avant la prise de médicaments. Sinon, il est aussi recommandé de prendre conseil auprès des pharmaciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *