La question de l’andropause

L’andropause atteint certains hommes qui avancent en âge. Il s’agit d’un déficit androgénique, un phénomène qui commence à être un peu plus connu aujourd’hui. Le fait est qu’il n’existe pas d’équivalent de la ménopause chez l’homme. Ils ne vivent pas de chutes programmées dont souffrent les femmes à partir de la cinquantaine. Et ils ne connaissent pas d’arrêt brutal de sécrétion des hormones sexuelles. Car chez l’homme, tout se passe en douceur, la testostérone diminue de façon très progressive dès la trentaine. Cette baisse physiologique des androgènes se passe plus ou moins rapidement selon chacun. Alors, que savoir sur l’andropause ?

Quelques symptômes de l’andropause

En réalité, peu d’hommes souffrent réellement d’une andropause qui affecte leur santé. Il faut savoir que ce déficit androgénique n’a rien à voir avec le vieillissement naturel qui, lui, n’est pas une maladie mais un processus naturel. En fait, l’andropause se manifeste par de petits signes tels que la fatigue, une baisse d’énergie, une sensation de malaise, ce genre de manque de tonus. L’homme présente alors moins d’intérêt à ce – et à ceux – qui l’entoure, et moins de combativité dans la vie. Sur le plan physique, il a moins de force musculaire et d’endurance. Et côté sexuel, il a moins de désir.

Diagnostiquer et traiter l’andropause

Afin d’établir un diagnostic sûr de l’andropause, le médecin fait pratiquer un dosage de testostérone dans le sang. Cet examen permet de mesurer la testostérone totale mais aussi celle qui est biodisponible. Un bilan peut être aussi prescrit aux fins de vérification du fonctionnement de l’hypophyse. Le médecin ne va pas se hâter pour commencer un traitement, sachant que tous les hommes peuvent être sujets à un léger déficit de testostérone. Lorsque l’andropause est établie de manière formelle, le médecin donne un traitement pour rétablir un taux normal de testostérone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *