Comment traiter les troubles sexuels féminins ?

A ne pas confondre avec les infections, les troubles sexuels féminins sont généralement des dysfonctionnements au niveau de l’appareil reproducteur. Un bilan médical ou une révision des médicaments pris suffit généralement à résoudre le problème. Dans le cas échéant, les solutions ci-après peuvent être envisagées.

La rééducation des muscles pelviens pour traiter les troubles sexuels

Chez la femme, les troubles sexuels se manifestent parfois par des douleurs pendant les rapports sexuels. Ce problème communément appelé vaginisme est assez fréquent. Il se traite par la pratique d’exercices au niveau des muscles du périnée. Les travaux de rééducation périnéale s’accompagnent de psychothérapie. Une kinésithérapeute ou une sage-femme qualifiée peut aider. L’utilisation de techniques telles que les boules de geisha peut aussi s’envisager.

L’hormonothérapie sert à relancer le désir sexuel

Les troubles sexuels apparaissent souvent à l’approche de la ménopause. Pour que cette période transitoire se passe en douceur, les médecins proposent généralement un traitement à base d’hormones féminines. Dans certains cas, une baisse de l’appétit sexuel se traite par la prise de testostérone. Cette hormone mâle permet de booster la libido chez la femme, mais les effets à long terme sont encore méconnus. Quoi qu’il en soit, l’hormonothérapie se fera exclusivement sous une bonne suivie médicale.

Des approches de sexothérapie alternatives envisageables

La consultation d’un sexologue permet de découvrir les différentes solutions pour traiter les troubles sexuels. La psychothérapie permet, par exemple, de délier les blocages au niveau psychologique. C’est une piste à suivre qui arrive à peine à ressentir un orgasme vaginal au moment du coït. Il est aussi possible de faire une approche systémique, en invitant le partenaire masculin à prendre part à la discussion. La chirurgie est le dernier recours à envisager si le problème vient d’une pathologie sous-jacente telle qu’un kyste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *