Perte de cheveux chez les femmes: les causes et les remèdes

Comme le cheveu a une durée de vie de 4 à 6 ans, perdre une cinquantaine de cheveux par jour est une chose normale. Pourtant, lorsqu’on commence à perdre plus de 100 cheveux par jour, cela devient inquiétant. Cette chute excessive de cheveux, appelée alopécie, concerne plusieurs femmes et peut entraîner une calvitie lorsqu’elle n’est pas traitée à temps. Pour prévenir et traiter l’alopécie, ce billet parlera de ses causes et des remèdes efficaces à adopter.

Les causes de la chute des cheveux

Avant de parler des conseils et des traitements de l’alopécie, il est important de connaître les causes de celle-ci. Comme déjà stipulée plus haut, l’alopécie se définit par la perte excessive de cheveux chez une personne. Cette chute anormale des cheveux peut être causée par plusieurs facteurs. Dans un premier temps, elle est entraînée par une carence en certains nutriments, dont la vitamine B, le fer ou le magnésium.

De nombreuses autres raisons peuvent également être en cause, à l’instar d’une mauvaise hygiène de vie (consommation du tabac ou de l’alcool), le stress, la grossesse, le style de coiffure (une queue de cheval trop serrée), la prise de certains médicaments, etc. La connaissance des causes de l’alopécie est d’une très grande utilité pour définir le type de traitement contre la perte de cheveux chez la femme.

Prendre des vitamines et des minéraux pour traiter la perte de cheveux chez les femmes

La carence en vitamines et en minéraux constitue souvent la cause de la chute des cheveux chez la femme. Cela est d’autant plus fréquent pendant la période de grossesse ou après l’accouchement. Dans cette mesure, il est recommandé de mieux surveiller son alimentation afin de prévenir, mais également de stopper, la perte de cheveux.

Pour ce faire, la personne concernée se doit de privilégier la consommation d’aliment comportant du magnésium qui est un minéral important. Ce dernier est présent dans les noix, les céréales complètes, la banane, les légumes secs, le chocolat, etc. Les aliments riches en zinc sont également à introduire dans son alimentation, à l’instar de la viande rouge, les lentilles, les huîtres et le pain complet. Enfin, penser à miser sur des nourritures contenant de la vitamine B, telle que les produits laitiers, les fruits, les légumes, les abats, les graines, la levure de bière, etc.

Bien nourrir et hydrater son cuir chevelu

Pour prévenir la chute des cheveux, il est indispensable de bien prendre soin de son cuir chevelu. Afin d’y parvenir, la première chose à faire est de bien le nourrir et de l’hydrater. Pour cela, privilégier l’utilisation des produits naturels comme les huiles végétales et les huiles essentielles.

Lorsqu’on perd une grande quantité de cheveux, il est indiqué d’appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de cèdre, de lavande ou de romarin sur le cuir chevelu. Après cela, masser délicatement la chevelure pour bien répartir l’huile essentielle sur l’ensemble. Pour celles qui préfèrent utiliser les huiles végétales, l’huile de ricin et l’huile de nigelle sont les plus conseillées.

Il est également possible d’incorporer ces huiles essentielles ou ces huiles végétales au shampoing ou les utiliser comme bain d’huile. Il faut cependant être vigilante sur l’usage des huiles essentielles et veiller à n’utiliser que quelques gouttes à chaque fois. En raison de son essence particulièrement puissante, un excès peut induire l’inverse de l’effet escompté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *