Causes et traitements de la névrose

Savez-vous ce qu’est la névrose ? La névrose est le plus souvent due à un traumatisme qui a impacté gravement l’état psychologique d’une personne. Les troubles psychologiques qui y sont liés sont d’ordre affectif, donc, la personne est tout à fait consciente de son état et du mal-être qu’elle vit. Cette conscience est une bonne chose car ainsi, la personne peut chercher de l’aide pour une meilleure prise en charge de son état. Il existe plusieurs types de névroses : le trouble de panique, l’anxiété chronique, la névrose d’angoisse, la névrose phobique, la névrose hystérique et la névrose obsessionnelle.

Les causes de la névrose

Pour quelles raisons une personne est-elle atteinte de névrose ? Il n’existe pas qu’une seule raison, il y en a plusieurs. D’abord, les gènes peuvent entrer en jeu, ce peut être également une déficience au niveau des neurotransmetteurs qui est en cause. Dans ce dernier cas, les messagers chimiques qui permettent la transmission des signaux au cerveau ne fonctionnent pas correctement, d’où la névrose. Il peut aussi arriver que durant le développement cérébral, des anomalies sont apparues, c’est-à-dire que soit l’hippocampe, l’amygdale ou le cortex orbitofrontal a été touché. Des cas montrent que parfois, l’environnement social et ou familial peut contribuer à l’apparition d’une névrose. A part tout cela, une personne peut être atteinte de névrose au cas où elle a subi des sévices sexuels, ou bien si elle a été pendant longtemps exposée à des situations familiales angoissantes, si elle a été abandonnée ou vivant dans une situation précaire, etc. N’importe qui peut être touché par la névrose bien que certaines personnes soient plus susceptibles de la développer. Tout dépend du vécu, de l’expérience, de l’environnement, des relations, du présent, de la sensibilité et de la personnalité de chacun.

Comment se traite la névrose ?

La première chose à faire au cas où on présente des symptômes de la névrose, c’est de consulter un médecin. Les principaux signes sont l’instabilité émotionnelle, une perception des choses particulièrement troublée, des relations instables et un comportement compulsif. Il ne faut pas tarder à s’approcher d’un médecin dès la constatation des premiers symptômes. Ce sont des spécialistes tels qu’un psychologue et un psychiatre qui prennent en charge les personnes en état névrotique. Les premiers examens consistent en un dialogue profond et répété avec le malade, et parfois avec son entourage. Une psychothérapie de groupe est souvent conseillée, organisée et dirigée par des professionnels en psychologie. Un suivi thérapeutique est mis en place sur le long terme. Si un des médecins intervenants trouve qu’un traitement médicamenteux est nécessaire, les médicaments préconisés seront ceux pour les troubles anxieux, pour la dépression ou pour les troubles bipolaires. Le site http://nevrose.info vous explique tout.
Le fait est qu’il est plutôt rare qu’un tel traitement médicamenteux soit exigé pour la névrose, sauf pour un cas sévère. Toutefois, en cas de symptômes graves chez une personne en état névrotique, une hospitalisation peut s’avérer utile. Néanmoins, les personnes souffrant de névrose qui doivent être hospitalisées sont rares.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *