Avec quelles précautions prendre le Doliprane ?

A partir du 15 janvier de cette année, l’Agence nationale du médicament a décidé que le Doliprane, ainsi que tous les médicaments à base de paracétamol ne seraient plus délivrés que sous ordonnance médicale. Le risque de surdosage est trop élevé, raison pour laquelle cette décision a été prise. Si vous avez de la fièvre, des courbatures, des douleurs aux dents ou à causes des règles, vous devez passer par votre médecin pour avoir du Doliprane. Quelques précautions s’imposent par rapport à ce médicament.

Quel dosage ?

Autant que possible, prenez la dose la plus faible et ce, le moins longtemps possible. Ne dépassez jamais la dose maximale qui est de 60mg/kg par jour, ce qui veut dire 3 g par jour et respectez l’intervalle minimum entre les prises, c’est-à-dire 4 h. En cas d’insuffisance rénale sévère, vous devez respecter au moins 8 h par prise. Quant à la durée du traitement par Doliprane, elle ne doit pas excéder les 3 jours si vous avez de la fièvre et 5 jours en cas de douleurs. Si vous prenez déjà d’autres médicaments pour telle ou telle maladie, signalez-les à votre médecin qui décidera si vous pouvez les prendre avec le Doliprane.

Quelques rappels utiles concernant le Doliprane

N’oubliez jamais que les comprimés ou gélules Doliprane sont contre-indiqués chez l’enfant avant ses 6 ans, surtout à cause du risque d’étouffement. Si votre médecin vous a prescrit du Doliprane mais que les douleurs ou la fièvre ne vous quittent pas au bout de 3 jours de traitement, rappelez d’abord votre médecin pour savoir si vous devez ou non continuer les prises et pour combien de temps supplémentaire. Si vous avez un problème d’alcoolisme, de foie ou de reins, prévenez-en votre médecin. Enfin, évitez le Doliprane en cas d’intolérance au lactose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *