L’aspirine, pour prévenir le cancer

L’Université Queen Mary de Londres vient de rendre public les résultats de son étude clinique sur l’aspirine. Les scientifiques de cet établissement réputé pour son sérieux ont pu démontrer que cet antidouleur aide à prévenir le cancer.

Pourquoi l’aspirine préviendrait le cancer ?

Dans le rapport, les scientifiques n’expliquent pas en détail le mécanisme par lequel l’aspirine combat le cancer. Cependant, les chercheurs ont mis en évidence que ce médicament contre les inflammations réduit la prolifération de cellules cancéreuses. Ces dernières ont tendance à s’agglutiner dans les plaquettes sanguines. Étant donné que l’aspirine fluidifie le sang, la propagation d’un cancer sera alors réduite. Ce sont des hypothèses parmi les plusieurs théories avancées par les scientifiques.

Les conséquences de cette découverte médicale

Selon les scientifiques anglais, quelque 130 000 vies pourront être sauvées grâce à leur découverte concernant l’aspirine. Ce chiffre correspond seulement au territoire britannique. Si la prise d’une petite dose d’aspirine au quotidien est adoptée par d’autres pays, le nombre de vies épargnées contre le cancer sera encore plus important. Le professeur Cuzick, l’un des auteurs de cette étude insiste cependant sur la nécessité d’adopter une mode de vie saine. Il faudra par exemple arrêter le tabac, manger sainement et faire des exercices.

Les recommandations des chercheurs britanniques

L’aspirine est un médicament tout comme les autres. Il peut entrainer de graves hémorragies. Alors, son administration devrait se faire sous la supervision d’un médecin. Cet antidouleur devrait être interdit pour certaines personnes à risques. Pour les autres, 75 mg d’aspirine pendant 5 ans devrait apporter ses bienfaits. Pour ceux qui ont plus de 50 ans, il faudra poursuivre le traitement pendant une décennie. Les scientifiques insistent sur le fait que toutes les personnes ne réagissent pas toutes de la même manière face à ce traitement préventif. L’avis du médecin traitant est obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *